Poésies

À une époque où tout est pratique, utile, rapide, voire superficiel, quelle place reste-t-il à la poésie? Il semble que l’adage forgé par Edmond Rostand dans son célèbre «Cyrano» soit aujourd’hui bien oublié… Et pourtant, a-t-il tort de déclarer : «C’est bien plus beau lorsque c’est inutile»?

Inutile comme la poésie… Inutile comme la littérature… Inutile comme la philosophie, comme le disait Jankélévitch répondant à la question benoîte : «Mais au fait, la philosophie, ça sert à quoi?»

Qu’est-ce qui est plus nécessaire! plus essentiel! plus profondément humain! que cet inutile-là?

Voici donc quelques poèmes, en vers et en prose, parfaitement inutiles, c’est-à-dire assurément essentiels…

Vous pouvez acheter le recueil de mes poésies en suivant ce lien :

https://www.amazon.fr/dp/170256682X

 

IMG_1475.jpg(c) Tous droits réservés Pierre Bourdier.