Romans

Pour Malvina

Jules, Mehdi et Marc se détestent. Ils se détestent absolument, totalement, irrémédiablement… mais ils sont tous les trois amoureux de la même fille! et Malvina les invite tous les trois à traverser l’Atlantique sur le même voilier.


Chacun accepte l’épreuve pour l’amour de Malvina.
Leur colère, d’abord sourde, finit par éclater.


En plusieurs semaines, ils auront vécu de nombreuses aventures ensemble… jusqu’à ce que l’un d’entre eux propose aux autres un bien curieux marché…

Vous pouvez acheter mon roman Pour Malvina en suivant ce lien:

https://www.bookelis.com/romans/39676-Pour-Malvina.html

Array

Bonne lecture! 🙂


Des chiens jaunes…

Les chiens jaunes, ce sont les chiens qu’on trouve partout, dans les rues, au bord des routes, en Asie, en Afrique… partout où les chiens errants vont librement et se reproduisent sans contrôle.

Les chiens jaunes, c’est tout le monde. Ce livre raconte la vie de quelques jeunes étudiants d’aujourd’hui et la vie de quelques uns de leurs grands-parents. Des vies qui se croisent…

Ce livre, au fond, c’est toute l’histoire du XXème siècle, et du XXIème, jusqu’à nos jours… Une histoire quotidienne, l’histoire de chaque famille. Une histoire secrète, cachée derrière les grands événements.

Vous pouvez acheter mon roman Des chiens jaunes… en suivant ce lien:

https://www.amazon.fr/dp/1702577112

Bonne lecture! 🙂


Rowan Oak

«Rowan Oak, c’est le nom de la baraque de William Faulkner, en Louisiane». Une baraque blanche, au bout d’une allée d’arbres centenaires.

Dans ce logis mythique, tel Ulysse à Ithaque, Faulkner vit tranquille, entouré de ses livres.

Mais un soir, William commence un voyage initiatique… À Paris, il découvre que le métro est un organisme vivant. Il croise Hemingway à Ronda. En Limousin, un soir d’été, il discute avec les invités d’un bal masqué. Partout, il cherche à comprendre ce qui lui arrive et ce qu’il voit ; et quand il peut, il s’arrête et il contemple.

L’imagination et la contemplation : voilà les remèdes au cynisme ambiant ! car certes «On ne fait rien de sérieux si on se soumet aux chimères. Mais que faire de grand, sans elles?» («Ces chênes qu’on abat», Malraux).

Vous pouvez acheter mon roman Rowan Oak en suivant ce lien:

https://www.amazon.fr/dp/1698066686

Bonne lecture 🙂


« Un couchant des cosmogonies »

« Un couchant des cosmogonies »…

Tel est le premier vers de la « Complainte sur certains ennuis » de Jules Laforgue, un de ces romantiques qu’on prétend « mineurs » mais qui n’en est pas moins excellent…

Telle est aussi l’obscure morale que semble d’abord tirer le héros de cet opuscule. Aventurier moderne et désabusé, il parcourt le monde en quête de sens…

Dans chacun des pays qu’il traverse, il choisit un conte, un mythe, à travers lequel il espère saisir l’universel qui ne cesse de lui échapper… jusqu’à ce qu’il s’aperçoive que l’universel, il le porte en lui, comme un savoir antérieur, immédiat, inné, que l’Ange qui a marqué son front d’une glabelle n’aurait pas effacé…

Vous pouvez acheter mon roman « Un couchant des cosmogonies » en suivant ce lien:

https://www.amazon.fr/dp/169799203X

Bonne lecture 🙂